• ROUGAIL SAUCISSES DE MORTEAU

    DANS UN DîNER PRESQUE PARFAIT

    ROUGAIL SAUCISSES DE MORTEAU

    Un candidat désirant épater ses convives, cuisina un soir, un rougail saucisses avec des saucisses de Morteau, dont, paraît-il, les Réunionnais en seraient friands."Si, si! Ils aiment ça!"

    À l’assassin ! Passionné d’épices, il força un peu le trait en vidant un demi bocal de curry et force safran dans son rougail saucisses cuit sur un lit de tomates en boîte, pou donne le goût, ôté. Le tout accompagné de z’haricots rouges bien secs, mi-cuits. Ce qui lui valut une mauvaise note.

    Un autre soir, une Réunionnaise prépara "un cari saucisses" cuit avec un combava entier… Pas un rougail, dit-elle ! Un cari ! Le plat servi dann feuilles banane, agrémenté de brèdes et d’un rougail tomates pilon, plut aux invités, qui lui accordèrent la meilleure note.

    Là, où le bât blesse, c’est lorsque la candidate présenta les chaises malgaches et le boulier malgache, comme venant de La Réunion. Ben oui ! Elle les a ramenés de La Réunion.

    Le punch coco réchauffa l’ambiance. On dansa gaiment le séga piqué sur du sable blanc fané à même le sol de la salle à manger. Un repas bien sablé et bien corsé. 


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :