• JE ZOUMBE, TU ZOUMBES, NOUS ZOUMBONS...

    LE PHÉNOMÈNE ZUMBA

    ENTREZ DANS LA DANSE ! 

    Phénomène de mode, la zumba est partout: salle de sport, salle de fête, bitume, gazon. La grand messe c'est le week end. Comment y échapper, à moins de passer pour une has been? Tu danses pas la zumba, la danse cardio qui fait transpirer, qui fait baisser le ventre ?

    Mon pote Google m'a appris que ce programme d'entraînement physique mêlant fitness, salsa, merengue, flamenco, reggaeton, sensualité.... vient de Colombie. Un vrai tsunami à La Réunion.

    J'ai toujours lorgné vers la salle bondée, sans oser y mettre un doigt de pieds, en attendant mon cours de stretching. Musique trop forte, trop de monde... Et puis, un matin, je franchis le pas (de danse) pour ne pas mourir idiote. La foule est moins dense. Comme tout mauvais élève, je me place au dernier rang, cachée derrière les pros. L'ambiance est cool.

    Sur le podium, le prof est dans son trip. Chaloupage à gauche, à droite, geste à l'appui, demi tour, quart de tour, déhanchement sensuel, claquement des mains... Les adeptes semblent être phase, l'air béat. Ça me semble abordable au début.

    Mais si le rythme y est, je ne tarde pas à être dépassée par la choré; vu mon niveau zéro. Mes pieds refusent de m'obéir. La gauche et la droite s'emmêlent à l'insu de mon plein gré.

    Je ne sais pas si j'ai brûlé les 500 kalories indiqués, mais j'ai surtout compris que, pour devenir danseuse étoile, je dois travailler ma coordination oculo manuelle et le chaloupage. Bah, ça n'était que le premier cours, avant d'attaquer l'autre phénomène Angolais nommé Kizomba.

     

    Lire la suite...


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique